Journée du chandail vert 2021

La troisième édition annuelle de la Journée du chandail vert aura lieu dans un mois. D’ici la Journée du chandail vert le 7 avril, l’Association canadienne des greffés, La Fondation du rein, la Société canadienne du sang et la communauté à l’œuvre dans le domaine du don d’organes et de tissus au Canada prient les Canadiens de prendre le temps de songer au don d’organes et de tissus, de se renseigner sur la marche à suivre pour s’inscrire dans leur province ou territoire et d’avoir une conversation à ce sujet avec leurs proches.

Sous le thème de « Forts ensemble », la Journée du chandail vert 2021 encourage les Canadiens à s’unir en ligne et y afficher leur enthousiasme et leurs chandails verts sur diverses plateformes. Voyez comment vous pouvez emboîter le pas au greenshirtday.ca (ce contenu est disponible en anglais uniquement).

On estime que près de 150 000 Canadiens se sont inscrits comme donneurs d’organes et de tissus dans les semaines qui ont suivi le tragique accident d’autocar des Humboldt Broncos en 2018. Logan Boulet y a perdu la vie, mais le don de ses organes a pu sauver la vie d’autres personnes, ce qui a déclenché ce qui a été désigné comme l’Effet Logan Boulet. Depuis, la famille de Logan et des organismes canadiens à l’œuvre dans le domaine des dons d’organes saluent la mémoire de Logan tous les 7 avril en rappelant aux Canadiens d’inscrire leur volonté d’être des donneurs d’organes et de tissus.

Cette année, avec les restrictions sanitaires liées à la COVID-19 qui sont en vigueur à des degrés divers à la grandeur du pays, il est important que les Canadiens désireux de sensibiliser leur entourage au don d’organes et de tissus de se montrer créatifs afin d’encourager un plus grand nombre encore à s’inscrire à l’occasion de la Journée du chandail vert.

« Bien que la pandémie puisse nous tenir à distance, ?Forts ensemble’, le slogan de la campagne de la Journée du chandail vert 2021, nous rappelle de nous rassembler en ligne en vue d’inspirer des conversations sur le puissant impact des dons d’organes », souligne Toby Boulet, le père de Logan.

La Journée du chandail vert n’a pas fait qu’inspirer des Canadiens à s’inscrire. Pour Jim Lowes, un résident de Burlington en Ontario, elle l’a amené à s’engager dans un parcours généreux, celui de devenir un donneur d’organe de son vivant.

« L’accident d’autocar des Humboldt Broncos a fauché la vie de seize personnes il y a près de trois ans, rappelle Jim Lowes. Je me souviens de cette tragédie comme si c’était hier. Parmi tout ce qui a été dit dans les jours qui ont suivi, c’est l’histoire de Logan Boulet qui m’a vraiment poussé à agir. »

Lorsqu’il a lu l’histoire de Logan et su la décision des parents de ce jeune de faire don de ses organes conformément aux souhaits de leur fils, Jim a tenu à s’inscrire comme donneur d’organes et de tissus. Il était tellement inspiré par ce que Logan avait fait à un si jeune âge qu'il s'est demandé s'il pouvait devenir un donneur de son vivant. C’est ainsi qu’il a communiqué avec St. Joseph's Healthcare, à Hamilton, en vue de faire don de l’un de ses reins. Après une série de tests échelonnés sur une période de plusieurs mois, il a appris qu’il n’était pas en assez bonne santé pour faire un tel don. Déterminé à trouver un moyen, il a entrepris, avec l'aide de son fils Koyde, d'améliorer sa santé et a tôt fait de perdre environ 40 livres.

« Je suis retourné à St. Joseph's Healthcare et les médecins se sont dits très heureux des nouveaux résultats. Je pouvais maintenant donner l’un de mes reins à quelqu’un que je ne connaissais pas. J’ai 61 ans et je suis en pleine santé. Je suis juste heureux d’avoir pu aider une personne qui avait besoin de l’être. »

Le don anonyme qu’a fait Jim de l’un de ses reins est un cadeau bien particulier. Chaque receveur d’un rein prélevé sur un donneur vivant voit son nom supprimé de la liste d’attente pour un rein provenant d’un donneur décédé, ce qui raccourcit le temps d’attente pour les autres patients.

Il y a 4 400 Canadiens en attente d’une greffe d’organe. Tout le monde n’a pas accès à une personne qui fait don d’un organe de son vivant. C’est pourquoi il est si important d’inscrire votre décision de devenir un donneur d’organes et de tissus et de veiller à ce que votre famille soit au courant de vos intentions.

À propos de la Journée du chandail vert de l’Association canadienne des transplantés

D’envergure nationale, la Journée du chandail vert a été créée pour rendre hommage aux victimes et aux familles des victimes du tragique accident d’autocar des Humboldt Broncos qui a eu lieu en Saskatchewan en 2018 et pour perpétuer l’héritage de Logan Boulet en incitant les Canadiens à s'inscrire comme donneurs d'organes et à parler de leurs intentions à leurs familles.

Le 7 avril, apprenant qu’il n’y avait plus d’espoir pour leur fils, Bernadine et Toby Boulet ont offert de faire don des organes de Logan. Ils l'ont fait parce que Logan s'était inscrit comme donneur d'organes et en avait parlé à ses parents. Ce geste ultime si généreux a incité près de 150 000 personnes dans tout le Canada à s’inscrire comme donneurs peu de temps après, ce qui a été désigné comme l’Effet Logan Boulet.

Personnes-ressources – médias :

Brenda Brown
Présidente, Association canadienne des greffés
604 807-8282
bbrown@txworks.ca

Renée Horton
Communications, Société canadienne du sang
1 877 709-7773 | media@blood.ca

Paul St-Germain
Responsable national des communications
La Fondation canadienne du rein
438 814-1675
paul.stgermain@rein.ca

Toby Boulet, père de Logan
tobyboulet@shaw.ca